Tourisme et voyage, People, Culture

Yelyed, frequiste et musicien

ARTISTE Youssef El Yedidid, connu sous le nom de Yelyed fait partie d'une tribue d'humanistes voyageurs qui considèrent l'art comme une vitalité indispensable pour que la création de l'homme se conjugue avec celle de la Terre.

Connu à Tanger pour avoir animé les murs de nombreux lieux de sortie, dont le Chellah Beach sur la Corniche, la librairie les insolites en centre-ville, le café Mona Lisa, entre autres, il réalise des scènes de vie, des représentations d'œuvres existantes selon sa propre vision du monde.

Yelyed, a beau être d'une discrétion à toute épreuve, il n'en dégage pas moins une force féline et solaire assez spectaculaire. Tignasse broussailleuse de locks, grand sourire, démarche de lion, il allie avec aisance divers talents, dont celui de fresquiste, performer et musicien. Dans son atelier du dernier étage d'un immeuble ancien au quartier du Marshan, il investit chaque centimètre carré qu'il illumine de ses fresques habitées, primitives. Tout passe sous le feu de ses pinceaux.

Avec son collectif SinEAngulo (qui signifie en langue bambara "pieds nus"), il arpente les espaces pour en faire des lieux où œuvre artistique vient en symbiose avec cosmos. Il ne faut pas manquer d'assister aux rencontres d'équinoxe sur le site préhistorique de M'zora, à quelques kilomètres de Larache, véritable réunion  autour du cercle de pierre, nommé le "cromlach". Superbe hommage à la force préhistorique, célébration de l'universalité éternelle de l'humain. C'est un travail qui dépasse amplement le rôle du peintre, qui vient placer l'artiste dans un monde métaphysique et antédiluvien. Installations, rappel aux sources, louanges aux racines, l'inspiration de Yelyed puise sa force dans le viscéral et encense l'échange, la rencontre avec autrui. Une belle leçon d'humanisme.

Contact: [email protected]

Texte Zineb Bennouna

Photo Emilio Gallego