À savoir

Quoi de neuf ? N°5, vu, lu et entendu

Par: Camille ALARY  

En bref : Des bus high-tech, un drôle de goût, des récompenses, un tour à Paris, une célébration à Rabat et un retour sur la coupe du trône...

 

Alsa renforce le dispositif de ses bus

Après avoir équipé Tanger d’une flotte neuve, le transporteur espagnol Alsa se met à renforcer son dispositif, et se promet de rendre le transport urbain à Tanger de plus en plus frais et compétitif. GPS, climatisation, caméras, tout est bon pour rendre votre traversée sûre et confortable. A noter qu’Alsa a marqué le passage d’un transport urbain insatisfaisant à un autre répondant aux attentes des citoyens d’une part, et au cahier des charges de la Mairie, de l’autre.

 

Le goût de l’eau à Tanger a changé.

Les habitants de Tanger se sont beaucoup inquiétés ces derniers jours, à cause du changement du goût de l’eau. Les médias locaux en ont parlé, mais Amendis rassure les tangérois et nous explique que ce changement est normal, et est dû à un phénomène naturel qui se produit dans les barrages pendant les hausses de température. Cela donc n’aurait rien de nocif pour nous.

 

Les meilleurs bacheliers de la région Tanger-Tétouan récompensés par la Fondation Tanger-Med

Les dix meilleurs étudiants de la région Nord ont été récompensés récemment par le prix d’excellence de Tanger-Med. Il s’agit d’une initiative qui relève de la volonté de la Fondation Tanger-Med de soutenir l’éducation et d’appuyer les meilleurs étudiants, dans le cadre d’un partenariat avec l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, ainsi qu’avec les associations de parents d’élèves.

 

Tanger à la Gaité Lyrique

Jusqu’au 28 septembre, Tanger est l’invitée d’honneur à Paris, au festival La Gaité Lyrique. Plusieurs figures artistiques et intellectuelles tangéroises sont sur les lieux pour représenter la ville et son élan créatif contemporain, celà tout en abordant le passé immortalisé par de nombreux artistes et écrivains. Plusieurs thèmes de recherche artistique y sont donc présentés, allant de la photographie et la peinture, à l’illustration et le dessin, en passant par la musique et la littérature.

 

Centenaire du Teatro Cervantes

Pour célébrer le centenaire du Grand Théâtre Cervantès de Tanger, l’Institut Cervantès de Rabat abrite, à compter d’aujourd’hui, et jusqu’au 19 octobre, une exposition inédite du vieux bâtiment. Une manière d’aborder en images l’architecture espagnole du XXe siècle, et de comémorer le vécu du Théâtre, autrefois foisonnant.

 

 

Retour sur la 11ème Coupe du trône