À savoir

Quoi de neuf ? N°11 Vu, lu et entendu

Par: Camille ALARY  

En bref : Une nouvelle ligne, de la pluie, des conférences, un artiste, la crise, et un voyage en images...

 

 Tanger-Gibraltar

Tanger sera désormais relié à Gibraltar par voie aérienne à partir de mars 2015. En effet, une convention a été signée à Casablanca entre la Royal Air Maroc et le Département du transport de Gibraltar. Une action à la portée touristique, puisque l’accord devra engendrer des flux de passagers importants entre les deux localités. D’ailleurs, vu l’enjeu, le ministre du tourisme, des affaires économiques et du transport public de Gibraltar Hon Neil Costa, était présent à cette réunion.

 

Pluies abondantes

Les dernières pluies dans la région semblent annoncer une bonne récolte agricole pour cette année. En tout cas, avec une pluviométrie de 100 mm, cela ne présage que du bon pour les travailleurs de la terre en milieu rural. En revanche, en centre ville, les travaux, notamment ceux du rond point de La ligue arabe, sont considérablement ralentis. L’immense trou constituant les prémices du premier tunel de Tanger, ressemble actuellement plus à une grande mare qu’autre chose...

 

Saeb Erekat à HEM

Pour inaugurer son cycle de conférences diplomatiques, HEM Tanger reçoit le vendredi 14 novembre à 18h, un invité de qualité, Saeb Erekat, chef des négociateurs palestiniens de 2010 à 2011, et membre du comité exécutif de l’OLP. L’éminent politicien débattra avec les tangérois de la stratégie palestinienne à la lumière de l’echec des négociations et des changements dans les pays arabes.

 

Tanger de Zine

L’artiste Abdellatif Zine, comme tant d’autres artistes, s’est épris de la ville de Tanger. Ses toiles seront accrochées aux murs de la Galerie Dar d’Art jusqu’au 30 Novembre. Au coeur de ce travail artistique, une panoplie de paysages tangérois, avec une touche qui distingue son style des autres artistes.

 


La crise !

L’immobilier à Tanger est en crise. Du moins, c’est ce que nous rapportent les professionnels du secteur, qui ont presque cessé les ventes. Les chiffres quant à eux, semblent vouloir rassurer l’opinion publique en affirmant que la bulle immobilière de 2008 a bel et bien été percée et dépassée, et qu’aujourd’hui, le secteur se porte bien. À suivre, de plus près…

 

TARA en ligne

Découverte de patrimoine, protection de l’environnement et des littoraux et partage et amitié entre les individus. Que demander de plus? Ceci n’est pas une utopie, il s’agit de la croisière entamée par le voilier TARA en mer méditérranéenne, pour protéger les littoraux, et au passage, découvrir chaque port, tel un Ulysse des temps modernes. En arrivant à Tanger, les navigateurs ont été accueillis par des associations de la ville, et ont découvert le circuit allant du Port jusqu’à la vieille Médina de Tanger. Cette virée humaniste a été immortalisée par une vidéo à découvrir sur youtube.