À savoir

QUOI DE NEUF ? N°1, VU, LU ET ENTENDU

Par: Camille ALARY  

En bref : Une bonne nouvelle, un beau rêve, des portugais, une mauvaise nouvelle et de jeunes tangérois sur les Champs Elysées...

 

Beau score!

Une baisse de 8,5% du nombre d’accidents de la circulation en 2013, voilà un joli chiffre dont la police peut s’enorgueillir. Un bilan encourageant pour la police, tous les départements concernés ainsi que les acteurs de la société civile opérant dans le domaine de la sécurité routière. Les données statistiques font état de 44 accidents mortels dans le même territoire urbain, soit une chute très significative de 70% par rapport à l’année précédente. Et pour arriver à ce résultat, la préfecture de police de Tanger précise à travers son rapport annuel, que ce sont les efforts déployés par ses services de la circulation et le développement des infrastructures routières qui ont rendu possible ce changement positif. 1.713 accidents de la route en moins en une année, voilà de quoi nous rassurer!

 

Patrimoine et développement

«Avec nos sites archéologiques, contribuons au développement durable», c’est par ces mots que s’est achevé voici la 2ème édition du Forum régional sur les sites archéologiques de Tanger-Tétouan le week-end dernier. En effet, l’Association Jabal Alem ainsi que les participants ont appelé à faire du patrimoine matériel un moteur pour le développement économique et territorial local. Historiens, archéologues et experts en patrimoine sont tous d’accord: il est urgent de plaider en faveur d’une plus grande sensibilisation de la société à l'importance de la préservation du patrimoine historique et archéologique aujourd’hui en danger.

 

Touriste idéal

Le touriste marocain jouit d’une excellente réputation chez les opérateurs portugais: il vient en famille, pour une longue durée de séjour et il aime dépenser! On comprend alors facilement pourquoi les opérateurs de l’Algarve, la région la plus touristique du Portugal, se tourne vers le nord du Maroc. En visite à Tanger le week-end dernier afin de rencontrer les autorités et surtout leurs homologues tangérois, ils cherchent à  assurer la promotion de leur produit touristique qui  attire de plus en plus de marocains, optant principalement pour les plages et les bungalows de cette région portugaise. Et pourquoi ne pas imaginer des offres touristiques conjointes entre les deux régions: séjour à l’Algarve complété par un séjour à Tanger? La question est à l’étude!

 

Coup vâche!

La Centrale Laitière, filiale du groupe français Danone, augmente le prix de ses yaourts de 0,20 dirhams. On connaît l’importance que tiennent les yaourts et autres produits laitiers dans l’alimentation marocaine, une nouvelle qui risque fort de ne pas passer inaperçue. La Fédération marocaine des droits du consommateur a déjà ouvertement critiqué cette augmentation qui intervient à "quelques semaines du mois sacré de Ramadan, période où les produits laitiers sont très demandés par les jeûneurs". L’augmentation décidée par Danone, va "alourdir encore plus les charges des citoyens", s’est plaint la fédération des consommateurs. Quant au Premier Ministre, Abdelilah Benkirane, il a pris la question à cœur en appelant les marocains à prendre du "raib" (lait caillé) et en s’engageant à boycotter les produits Danone pendant dix jours…

 

Show must go on

Le groupe acrobatique de Tanger en tournée à Paris! Ils présentent leur nouveau spectacle “Azimut” mis en scène par le toulousain Aurélien Bory. Une fois de plus, cette troupe artistique autant que familiale fait preuve de virtuosité, de talent et de poésie et entraîne le spectateur dans un monde aux frontières du réel. Aperçu en images