Communiqué

MAERSK reçoit le plus grand porte conteneur au monde à TangerMed

COMMUNIQUE Long de 400 mètres, le géant des mers n’est que le premier d’une série de 20 navires commandés par Maersk. Sa mise en service permettra d’améliorer la desserte de l’Europe et de l’Asie depuis le Maroc.

Entre les ports chinois et européens, Tanger-Med constitue l’unique escale permanente  en Méditerranée du Triple-E de Maersk. Le plus grand porte-conteneurs du monde en service, qui est arrivé jeudi 5 septembre au soir, va relier Shanghai à Arrhus au Danemark via Tanger-Med en 24 jours.Triple-E signifie dans le jargon du transporteur danois et du constructeur coréen un navire efficace, économe (pour économie d’échelle) et respectueux de l’environnement.Sorti des chantiers navals coréens le 3 juillet dernier, le Maersk Mc-Kinney Moller est actuellement présenté aux partenaires marocains du transporteur et logisticien danois.Pour cela, nombre de patrons de l’industrie marocaine basés à Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger ont été invités en présence de membres de la CGEM et de cadres des ministères du transport et du commerce et de l’industrie par Maersk.Présent au Maroc depuis un demi-siècle, le danois Maersk est également le premier opérateur international à avoir choisi de s’implanter au nouveau port de Tanger-Med à travers sa filiale APM Terminals dès le milieu des années 2000. « Aujourd’hui Maersk effectue 65 escales par mois à Tanger-Med »a rappelé le patron de Maersk pour le Maghreb Laurent Bresson.

Exportateurs et importateurs gagnants
Grande réception dans un palace de la ville et feux d’artifice au bord de la baie de Tanger, rencontre avec les autorités locales et les partenaires économiques, rien n’a été négligé par Maersk pour marquer l’arrivée du plus grand bateau commercial à Tanger ainsi que sa rentrée économique et commerciale marocaine.Comme le rappelait le directeur  général de Maersk pour le Maghreb Laurent Bresson dans une rencontre avec la presse jeudi 5 septembre au soir, « la compagnie danoise détient 37% de parts de marchés sur le Maroc et 40% de parts de marchés sur l’Afrique ». Or il se trouve que justement le port de Tanger-Med travaille à plus de 65% avec l’Afrique en termes de transbordement de marchandises.Pour Laurent Bresson, « la mise en service du Triple-E Maersk Mc-Kinney Moller va accroître les possibilités logistiques des entreprises marocaines qui pourront, plus facilement et à moindre coût, envoyer ou recevoir leurs marchandises vers Rotterdam en Europe ou vers Shanghai en Asie ».  « Lavaleur ajoutée pour les exportateurs et les importateurs marocains sera très sensible » insiste Laurent Bresson.Maersk exploite notamment une ligne directe entre Agadir et Saint-Pétersbourg en Russie et assure plus de 60 autres rotations régulières au départ et à l’arrivée des ports marocains.

Aussi lourd que 8 tours Eiffel
Si autant de buzz et de communication sont créés autour du nouveau navire de Maersk, c’est que celui-ci innove sur le plan technique et livre aussi quelques chiffres impressionnants. Ainsi, le Triple-E est long de 400 mètres et haut de 73 mètres et pèse 8 fois le poids de la Tour Eiffel.  Cela fait l’équivalent de deux terrains de football en longueur et  la hauteur d’un immeuble de 27 étages.Le triple-E est également doté d’un système de récupération des échappements qui sont partiellement recyclés en énergie. Le résultat est que le navire, selon Maersk, consomme 40% de moins de carburant qu’un bateau normal d’autant plus qu’il est doté de moteurs conçus pour fonctionner de manière très performante à une vitesse lente et régulière. Un équipage de 22 personnes est nécessaire au pilotage de ce nouveau type de porte-conteneurs.Après ce premier navire, « Maersk en attend 19 autres au cours des 24 prochains mois » selon Laurent Bresson, tous en provenance des chantiers navals coréens. Le dernier Triple-Esera livré à Maersk à l’été 2015.